Je n'ai pas le temps de cuisiner

Je n'ai pas le temps de cuisiner

Retour aux articles
Temps de lecture : 2 min

Je n'ai pas le temps de cuisiner

 

Quand je parle alimentation et cuisine avec « des gens », comme vous et moi, souvent revient cette phrase « je n’ai pas le temps », manger des plats préparés me fait « gagner du temps ».

Petite parenthèse, même si ça n’est pas le sujet, ces gens ne voient la cuisine que comme une histoire de temps, mais c’est avant tout un sujet de bien-être ! Je vous invite à relire notre article à ce sujet : https://www.willetalex.com/fr/pourquoi-cuisiner-cest-bon-pour-vouset-votre-entourage- 

Alors parlons « temps » justement, en gagne-t-on réellement ?

Prenez le temps de lire cet article ;-)
 

 

 


Chez Will&Alex, nous nous sommes amusés à faire un petit calcul :

Partons du principe que vous décidez de consacrer 45 minutes par jour travaillé (de « votre temps ») pour cuisiner durant votre vie professionnelle, soit durant environ 45 ans. Avant 20 ans, c’est maman et papa qui cuisinent, après 65 ans on est en retraite, et on a donc « plus de temps » pour cuisiner, quoique nous n’ayons pas toujours cette impression en voyant les retraités souvent plus pressés que les actifs ! 

45 minutes par jour travaillé durant 45 ans, ça équivaut à 315 jours de temps passé à cuisiner, soit pour arrondir, une année.

Est-ce que cette année que je consacre à cuisiner, ne me ferait pas gagner plusieurs années d'espérance de vie !!! Et là on voit le problème du temps un peu différemment !!! ;-))) 


En effet, cuisiner permet de maîtriser ce que l’on mange et d’éviter les aliments industriels 
accusés de favoriser les troubles métaboliques, l’obésité ou le diabète. Quand on sait que ces aliments sont composés d’ingrédients que l’on ne trouve en général pas dans nos cuisines – la maltodextrine (sucre issu de l’hydrolyse d’un amidon ou d’une fécule), les protéines hydrolysées (exhausteurs de goût) ou les caséinates (agents émulsifiants et texturants obtenus à partir de protéines de lait), et bien pour nous ça n’est pas une hypothèse mais une réalité : Il existe trop de produits potentiellement nocifs dans les plats industriels. On n’a plus le droit de manger n‘importe quoi !

 

Cuisiner est un gain de temps !
Et si 1 année passée en cuisine était égale à 3 années de vie en plus et en bonne santé ? 

 



Si vous aussi vous partagez cette conviction, alors rejoignez notre équipe de conseillères 
culinaires/ conseillers culinaires ! Devenir VDI cuisine Will&Alex, c’est avant tout partager les bienfaits de la cuisine, les recettes de Will&Alex, et leurs bons produits !!

Contactez-nous www.willetalex.com/formulaire-devenir-cooking-explorer, ou venez à notre 
rencontre lors de notre prochain salon vdi.